bitcoin

Le Bitcoin plonge suite à la chute d’un géant des cryptomonnaies

Le cours du Bitcoin s’est à nouveau contracté. Le brusque effondrement de FTX, l’exchange numéro 2 du secteur des cryptomonnaies, a lourdement pénalisé l’industrie. Malgré la tentative de sauvetage par Binance, la plate-forme américaine semble au bord du gouffre.

Ces derniers jours, le cours du Bitcoin s’est considérablement réduit. Ce mercredi 9 novembre 2022, la cryptomonnaie est finalement repassée sous le seuil des 16 000 dollars. C’est la première fois qu’elle retombe aussi bas depuis le mois de novembre 2020.

Wakatt Communication

En l’espace d’une année, la valeur du roi Bitcoin a été divisée par quatre. En novembre 2021, la doyenne des crypto-actifs était parvenue à s’installer au-delà des 60 000 dollars. Dans l’euphorie générale, le Bitcoin s’est même approché des 70 000 dollars. Pour de nombreux investisseurs, la devise n’allait pas tarder à passer pour la première fois le cap des 100 000 dollars.

Il n’en fut rien. La crise économique, la hausse des matières premières et la guerre en Ukraine ont par la suite tiré le cours du Bitcoin vers le bas. Après des mois de baisse, il oscille désormais autour des 17 000 dollars, loin de son record de 2021. Le Bitcoin a entraîné le reste du marché dans sa chute. L’Ether, la cryptomonnaie de la blockchain Ethereum, est passée sous les 1100 dollars. On se souviendra que la monnaie numérique, qui a récemment été mise à jour, évoluait encore au-dessus des 4 500 dollars il y a un an.

Ce nouveau krach a été provoqué par les déboires de FTX, une plate-forme d’échange américaine. Après des années de croissance, l’entreprise a rencontré une brusque crise de liquidités à la suite de plusieurs investissements massifs. Il y a quelques mois, FTX a en effet sauvé plusieurs acteurs de la faillite, ce qui a forgé son image de chevalier blanc de crypto.

Pendant un temps, Binance, l’exchange numéro un de l’industrie crypto, s’est engagée à racheter la plate-forme FTX pour lui éviter la faillite. Malheureusement, l’acquisition/ sauvetage a rapidement été annulée par Changpeng Zhao, PDG de Binance.

Après avoir examiné les comptes de FTX, le leader chinois a préféré se retirer du rachat de son rival. Lors de l’examen, il s’est également avéré que Sam Bankman-Fried, le PDG du groupe, utilisait l’argent des utilisateurs pour soutenir son autre entreprise crypto, Alameda Research.

Privé de l’aide de Binance, Sam Bankman-Fried fait actuellement son possible pour éviter le naufrage de FTX. D’après nos confrères du Wall Street Journal, le milliardaire cherche à réunir 8 milliards de dollars auprès de prestigieux investisseurs. Pour l’heure, on ignore si ce dernier recours va aboutir.


Suivez Wakatt Médias sur FacebookLinkedin et Instagram pour ne rien rater de l’actu

Facebook Comments Box