TRUMP/ Elon Musk

Elon Musk rétablit le compte Twitter de Donald Trump

Le compte Twitter de Donald Trump est de nouveau accessible. « Le peuple s’est exprimé. Trump va être rétabli », a tweeté, dimanche 20 novembre, Elon Musk le nouveau patron de Twitter après avoir lancé un sondage à ce sujet auprès de ses abonnés.

Plus de quinze millions ont répondu et 51,8 % ont voté en faveur du « oui » au retour de l’homme politique républicain sur la plate-forme d’où il avait été banni après l’assaut du Capitole par ses partisans à Washington, en janvier 2021, en raison d’un « risque de nouvelles incitations à la violence ».

Wakatt Communication

Quelques minutes après le message d’Elon Musk, le compte de Donald Trump était de nouveau visible, le dernier tweet datant du 8 janvier 2021. Depuis la réouverture, le nombre d’abonnés, qui semble être reparti à zéro, monte en flèche, atteignant deux millions peu après 2 heures GMT

Elon Musk avait suggéré à son lancement vendredi soir que le résultat du sondage pourrait influencer une décision sur le retour ou non de l’ancien chef d’État sur le réseau social puisqu’il l’avait accompagné du message «Vox Populi, Vox Dei» (La voix du peuple est la voix de Dieu).

Le nouveau patron de Twitter avait démarré cette consultation quelques heures après avoir rétabli, au nom de la liberté d’expression, d’autres comptes d’utilisateurs suspendus.

Tout en se réjouissant qu’avec Elon Musk, Twitter soit «entre de bonnes mains», Donald Trump a toutefois affirmé ces derniers jours qu’il resterait sur son réseau Truth Social, même si cette plateforme ne lui offre qu’une petite caisse de résonance comparativement à Twitter où il comptait plus de 88 millions d’abonnés.

Twitter avait banni Donald Trump le 8 janvier 2021, deux jours après l’invasion du Capitole par ses partisans, face au «risque de nouvelles incitations à la violence». Elon Musk avait déjà évoqué en mai un possible retour de l’ex-président républicain, estimant que cette sanction constituait «une décision mauvaise moralement et insensée à l’extrême».

Alors que de nombreux critiques craignent que les contenus ne soient plus suffisamment modérés sur le réseau social, le multimilliardaire était attendu au tournant sur le sujet. Une telle décision devrait susciter des vagues dans la société et la politique américaines, d’autant que Donald Trump s’est de nouveau lancé dans la course à la Maison-Blanche pour 2024.

Suivez Wakatt Médias sur FacebookLinkedin et Instagram pour ne rien rater de l’actu

Facebook Comments Box