« Brouteur » fait son entrée dans le dictionnaire

Le Petit Robert a dévoilé les mots qui s’ajouteront à son dictionnaire papier. Des termes issus de la technologie, comme NFT ou brouteur, seront répertoriés dans l’édition 2023.

Comme tous les ans, le dictionnaire Le Petit Robert a intégré de nouveaux mots. Des termes modernes comme gênance, chiller, wokisme, vingtenaire ou encore Covidé, ont été ajoutés cette année, témoignant de l’évolution inexorable de la langue française. Tous les ans, plus de 150 mots sont incorporés au dictionnaire.

Wakatt Communication

L’édition 2023 se caractérise aussi par l’apparition de plusieurs mots issus du milieu de la technologie. On notera tout d’abord l’arrivée de « brouteur ». En provenance de la Côte d’Ivoire, ce terme définit un arnaqueur qui tente de soutirer de l’argent à des victimes sur Internet. Le brouteur se fait souvent passer pour une célébrité ou une jolie jeune femme pour convaincre leurs victimes de leur envoyer de l’argent.

Le plus souvent, le butin est récupéré par le biais de tickets PCS, TransCash ou NeoSurf. Ces systèmes permettent aux escrocs de collecter l’argent sans laisser la moindre trace. Le mot a été popularisé par la série ivoirienne « Brouteur.com », diffusée depuis quelques années sur TV5Monde. Notez que plusieurs mots venus d’Afrique se sont intégrés au Petit Robert. C’est également le cas de « Babtou », « babtou fragile » ou de « go ».

Citons ensuite l’ajout de « NFT » (token non fongible, ou jeton non fongible en français). Comme 80 % des mots empruntés aux langues étrangères, NFT est un anglicisme, dont il n’existe aucune équivalence en français. Évidemment, il est possible d’utiliser l’acronyme JNF (jeton non fongible), mais il est largement méconnu.

De plus en plus populaires depuis 2020, les œuvres d’art certifiées sur la blockchain ont attiré de nombreux investisseurs pendant la hausse des cryptomonnaies. Le Petit Robert définit un NFT comme « un certificat cryptographique associé à un objet numérique (image, vidéo, musique…) dont l’authenticité et la traçabilité sont garanties par la blockchain. Le NFT est un titre de propriété, dont la valeur dépend du cours des cryptomonnaies ». Malgré l’effondrement du marché en 2022, une pléthore de marques, d’experts et d’entreprises continue de prédire un avenir radieux pour les NFT.

Ce n’est pas le premier mot venu du secteur des cryptomonnaies à s’intégrer au Petit Robert. En effet, le terme « Bitcoin » a été ajouté en 2015, en même temps que « community managers » ou « selfie ». Notez que NFT est également entré dans le Larousse cette année. Le dictionnaire ajoutait aussi « crypto art ».

Le dictionnaire s’enrichit aussi avec le mot « Instagrameur », cinq ans après l’intégration du terme YouTubeur. Le Petit Robert définit un Instagrammeur comme « une personne (influenceur, créateur de contenu) qui exerce son activité en publiant des photos et des vidéos sur son compte Instagram ». Enfin, on notera l’ajout de « Cyberespionnage », défini comme « un espionnage pratiqué en infiltrant les systèmes informatiques pour s’emparer de données stratégiques ».

Facebook Comments Box