TikTok

TikTok espionne même les utilisateurs qui n’ont pas de compte

Que vous soyez, ou non, un adepte de la plateforme ne change rien. TikTok est en mesure de récupérer vos données. C’est ce qu’il ressort de l’enquête menée par Consumers Reports, l’association de défense des consommateurs américains.

En soi, la pratique n’est pas nouvelle. Beaucoup de sites récupèrent vos données et les revendent. Google et Meta, société mère de Facebook, sont même devenus les champions du genre. Pourtant, même au milieu de ces géants, TikTok arrive à se démarquer. En effet, l’enquête révèle que le réseau social chinois s’est associé avec une multitude d’autres sociétés. Toutes spécialisées dans l’utilisation des données à des fins publicitaires.

Wakatt Communication

Pour récupérer les données des internautes qui ne sont pas des utilisateurs de TikTok, l’entreprise chinoise a mis au point un procédé simple avec l’aide de ses nouveaux partenaires. Ces sociétés déposent un traqueur sur leur site, et toutes les données recueillies filent ensuite sur les serveurs de TikTok pour améliorer la publicité ciblée. Données parmi lesquelles se trouvent, entre autres, l’adresse IP et votre historique de navigation sur le site collaborateur.

C’est avec l’aide de Disconnect, entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, que Consumers Reports a réalisé l’ampleur des dégâts. Après le scan de 20.000 sites, dont certains très populaires, le constat est sans appel : les traqueurs de TikTok sont partout.

L’association de défense des consommateurs américains résume la situation ainsi : « Si vous allez sur le site principal de l’Église Méthodiste Unie, TikTok en entend parler. Vous souhaitez rejoindre Weight Watchers ? TikTok le découvre aussi ». Plus inquiétant encore, certains traqueurs sont présents sur des sites gouvernementaux…

Au vu de ses découvertes, Consumers Reports est allée confronter ByteDance, la société mère de TikTok. Le géant chinois confirme la collecte et affirme que les données qu’ils reçoivent des annonceurs sont utilisées pour améliorer l’efficacité de leurs services publicitaires, comme d’autres plateformes le font. Dans le même temps, l’entreprise précise que « les données ne sont pas utilisées pour regrouper les individus dans des catégories d’intérêts particuliers ».

En parallèle, le réseau social martèle qu’il évite soigneusement de collecter les données plus sensibles, comme les données de santé. Une affirmation, là encore, mise à mal par l’enquête. Celle-ci révèle que TikTok reçoit des informations médicales en provenance du site WebMD, le test ayant été effectué par Consumers Reports et vérifié par Disconnect.

Facebook Comments Box