Un service permet de ne plus être localisable avec son smartphone

Un tout nouveau service promet d’améliorer la confidentialité des téléphones Android, pour éviter que les données ne puissent être exploitées. Son but ? Réduire le traçage des utilisateurs en ligne. Il s’agit de Pretty Good Phone Privacy, ou PGPP.

Une nouvelle société, baptisée Invisv, propose des données mobiles conçues pour séparer les utilisateurs d’identifiants spécifiques. Un moyen pour empêcher que les opérateurs ou autres ne puissent accéder aux métadonnées, aux informations de localisation ou à la navigation mobile des clients. Donc, un moyen d’empêcher le suivi.

Wakatt Communication

En clair, l’objectif est de remplacer la géolocalisation par identifiant IMSI, pour International Mobile Subscriber Identity. Cet identifiant est un numéro unique attribué à la carte SIM par l’opérateur qui permet de géolocaliser les utilisateurs grâce aux antennes-relais. Et donc, à authentifier l’utilisateur et à vérifier qu’il dispose bien d’un droit d’accès au réseau. Il comporte plusieurs chiffres qui peuvent être utilisés pour trouver certaines informations sur l’utilisateur liées à la carte SIM, comme le pays et son réseau mobile.

Séparer les utilisateurs d’identifiants spécifiques

En tant qu’opérateur mobile virtuel, la société Invisv, à l’origine du service Pretty Good Phone Privacy, permet de transformer les données de connexion des tours de téléphonies cellulaires. Un service Relais permet de dissocier l’adresse IP d’un utilisateur de sa navigation sur le web. Et donc, de séparer les utilisateurs de leurs métadonnées, informations de localisation ou de navigation. Ainsi, en dissociant l’authentification et la connexion réseau, le suivi des utilisateurs par les opérateurs mobiles devient de plus en plus difficile.

Le fonctionnement est relativement simple. Une passerelle, appelée “PGPP-GW”, intercepte des jetons d’accès de la part des abonnés, appelés “PGPP Tokens”. Invisv les distribue au préalable et ils ne sont pas liés à l’identité de l’abonné. À noter que le service d’Invisv ne fonctionne actuellement qu’avec les appareils Android compatibles avec la technologie eSIM.

Deux forfaits

Invisv propose le plan PGPP “Mobile Pro” pour 90 dollars par mois. Il offre aux utilisateurs 30 changements aléatoires de numéro IMSI par mois. Les changements peuvent se faire automatiquement ou à la demande. À savoir que, ni Invisv ni les tours de téléphonie mobile ne savent quel IMSI est celui de l’utilisateur. Le plan “Mobile Core” offre huit changements de numéro IMSI par mois pour 40 dollars par mois et 9 Go de données à haut débit par moisAndroid: plusieurs versions déclassées par google

Facebook Comments Box