Wonder Woman 1984 remporte un succès énorme… sur les sites pirates

Le dernier film de Gal Gadot a triomphé en salle et sur HBO Max, le service de SVoD de Warner, mais pas seulement. Il aurait représenté 10% des téléchargements torrents illégaux le jour de sa sortie.

Pour cause de pandémie et de monde du divertissement ébranlé, le deuxième volet des aventures de Diana Prince, Wonder Woman 1984, est sorti simultanément dans les salles de cinéma aux Etats-Unis et sur le service de SVoD, HBO Max, où la moitié des abonnés aurait regardé le film à sa sortie.

Wakatt Communication

Certains analystes et directeurs de studio s’en sont félicités déclarant même que ce film avait sauvé les salles américaines.

Mais les réseaux de cinéma et la plate-forme HBO Max ne sont pas les seuls endroits où triomphe Wonder Woman. A en croire TorrentFreak, samedi dernier, presque 10% des téléchargements sur les sites de torrents étaient liés au dernier film de Gal Gadot. Une première, du jamais vu.

Ce record a été rendu possible par la sortie en SVoD simultanée. En effet, en règle générale, quand un film sort en salle, il faut quelque temps avant qu’une copie de bonne facture soit disponible sur les sites pirates, ce qui réduit l’intérêt de ces téléchargements illégaux. 

En l’occurrence, et toujours selon TorrentFreak, quelques minutes seulement après que Wonder Woman 1984 a été disponible sur HBO Max des douzaines de copies de haute qualité ont fait leur apparition sur les sites torrents ou de streaming. Evidemment, les utilisateurs se sont rués dessus.

Sans qu’il ne soit possible de fournir de chiffre précis, des millions de personnes ont vu Wonder Woman 1984 par un moyen pirate, ce qui pourrait signifier que le nombre de spectacteurs illégaux peut être aussi élevé que celui des spectateurs en salle et abonnés.

TorrentFreak compare ce « succès » pirate à celui d’autre grand blockbuster. Avengers : Endgame n’avait ainsi cumulé que 5,63% de tous les téléchargements pour son premier jour.

Au classement des pays qui ont le plus téléchargé de copies illégales des aventures de Diana Prince, on trouve par ordre d’apparition, l’Inde, avec 17% des téléchargements, viennent ensuite les Etats-Unis, avec environ 10%, puis les Philippines (7%) et la Grande-Bretagne (5%).

Source : TorrentFreak

LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE

Facebook Comments Box