Suspension de twitter au Nigeria: les internautes crient leurs mécontentements

Au Nigeria, les internautes ont décidé de signifier leur désapprobation du blocage de Twitter sous le hashtag #KeepItOn. Les Nigérians disent considérer la situation comme une atteinte à leur liberté d’expression.

A titre de rappel, après le blocage de Twitter, les autorités ont rappelé que les utilisateurs du réseau social qui contournaient l’interdiction grâce aux VPN seraient arrêtés et poursuivis en justice.

Malgré tout, la mobilisation des internautes se met en place. Les résistants parlent déjà d’organiser un mouvement populaire le 12 juin, sur Internet. Ils ont choisi la plateforme ClubHouse, un nouveau réseau social de discussion vocale. Leur évènement a programmé des sujets comme : « Comment faire front contre la dictature » ou « Il y a vingt-trois ans mourait Abacha [dictateur des années 1990 ; Ndlr], qu’avons-nous appris depuis cette époque » ?

En attendant, l’utilisation de Twitter est toujours interdite dans le pays et les autorités ont déjà annoncé que toutes les personnes qui continuaient d’être actives sur Twitter d’une manière ou d’une autre seraient sanctionnées.

Ecofin

Facebook Comments Box