Panne de Facebook: voici ce qui s’est passé ?

C’est sans doute la pire panne de son histoire que Facebook vient de vivre. Hier, de 17h environ jusqu’à presque minuit, le réseau social, et l’ensemble des services qui lui appartiennent, à savoir Messenger, Instagram et WhatsApp, avaient tout simplement disparu de la Toile.

Aucune de ces plates-formes n’était accessible à l’échelle mondiale, obligeant ainsi des miliards d’internautes à se rabattre sur les réseaux sociaux restant, notamment sur Twitter.

Wakatt Communication

L’afflux des naufragés de Facebook a été tel que la plate-forme a connu quelques ralentissements.

Finalement, en fin de soirée, après un peu plus de sept heures d’absence, les différents services de Facebook sont revenus en ligne petit à petit, avec toutefois quelques lenteurs.

Mark Zuckerberg en a profité pour publier sur son compte un message d’excuse à l’adresse des utilisateurs de la plate-forme.

Panne de Facebook Mais que s’est-il vraiment passé ?

D’après l’explication officielle fournie par les équipes techniques de Facebook, des changements de configuration ont été opérés sur certains serveurs coordonnant le trafic réseau entre les différents data centers de Facebook, entraînant une réaction en cascade à l’origine de l’interruption de la communication entre ces différents serveurs.

Et le souci n’a pas touché uniquement les plates-formes accessibles au public.

En interne, les équipes de Facebook étaient également bloquées, n’ayant accès à aucun de leurs outils. D’après une journaliste du New York Times, la panne était telle que les employés du réseau social ne pouvaient même pas accéder à leur bureau, leurs badges d’accès ne fonctionnant plus.

Des employés dans l’incapacité d’accéder à leurs bureaux

Des employés racontent avoir eu des difficultés à passer des appels depuis leurs portables professionnels et à recevoir des mails de personnes extérieures à l’enteprise. Le service de communication interne de Facebook, baptisé Workplace, s’est également retrouvé indisponible, ce qui a empêché bon nombre de salariés de travailler. Certains ont dû se tourner vers d’autres plateformes telles que LinkedIn, Zoom ou encore Discord pour discuter avec les collègues.

En outre, certains salariés se rendant au travail ont été dans l’incapacité d’accéder à leurs bureaux ou aux salles de réunion, leur badge digital ne fonctionnant tout simplement plus. Conséquence: les ingénieurs en sécurité de l’entreprise ont expliqué qu’ils n’avaient pas pu évaluer la panne car ils ne peuvent pas accéder aux zones des serveurs.

Facebook a assuré qu’aucune donnée des utilisateurs n’avait été compromise durant la panne. Une chose est en tout cas certaine, face à l’ampleur exceptionnelle de cette interruption, les ingénieurs de Facebook vont devoir plancher ardemment pour comprendre avec exactitude ce qui s’est passé, afin d’agir en conséquence pour qu’une telle panne de ne reproduise plus à l’avenir.

Des experts en cybersécurité ont relevé des signes montrant que les chemins informatiques d’accès aux plateformes de Facebook ont été perturbés. Quelques heures avant le rétablissement des services, le directeur technologique de Facebook avait adressé sur Twitter ses « sincères excuses à toutes celles et ceux touchés par les pannes des services Facebook ».

Facebook Comments Box