La Centrafrique adopte le bitcoin comme monnaie légale

La Centrafrique a officiellement adopté le bitcoin comme monnaie légale. Il est désormais accepté comme un moyen de paiement légal dans tout le pays.

L’annonce a été faite par le bureau du président. Les législateurs centrafricains ont adopté à l’unanimité un projet de loi qui a fait du bitcoin une monnaie légale aux côtés du franc CFA. Il a également légalisé l’utilisation des cryptomonnaies.

Wakatt Communication

Le projet de loi a été parrainé par le ministre des Finances et du Budget Calixte Nganongo et le ministre de l’Économie numérique, des Postes et Télécommunications Gourna Zacko. Faustin Archange Touadera, le Président, a signé la mesure en tant que loi. À noter que la décision législative unanime en faveur du projet de loi est intervenue après l’opposition initiale de certains partis au Parlement.

C’est ainsi que les citoyens de la Centrafrique sont désormais autorisés à utiliser la monnaie numérique au même titre que le dollar américain, la monnaie officielle depuis deux décennies. Autrement dit, ils pourront s’en servir pour payer n’importe quel bien ou service. Ce nouveau virage fournit par ailleurs un cadre réglementaire pour les cryptomonnaies dans le pays, une autre première sur le continent africain.

“Cette démarche place la Centrafrique sur la carte des pays les plus audacieux et les plus visionnaires du monde”, a déclaré Obed Namsio, le chef de cabinet, dans un communiqué. De son côté, le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde contre “les risques importants associés à l’utilisation du bitcoin pour la stabilité financière, l’intégrité financière et la protection des consommateurs” et contre l’émission d’obligations adossées à des bitcoins, rapporte l’AFP.

Pour rappel, le Salvador est devenu le premier pays au monde à adopter le bitcoin le 7 septembre dernier.

source: geeko

Facebook Comments Box