Facebook démantèle trois opérations d’intox d’origine russe

Les trolls russes continuent de déployer leurs campagnes de désinformation sur la Toile, mais le réseau social américain veille au grain.

Facebook a annoncé la suppression de centaines de comptes et de dizaines de pages sur ses réseaux sociaux, car ils servaient à propager de façon coordonnée des contenus sous de fausses identités.

Ces comptes et ces pages se répartissaient en trois campagnes de désinformation indépendantes, toutes originaires de Russie.

La première comptait 214 comptes et 35 pages Facebook, ainsi que 34 comptes Instagram. Elle ciblait la Syrie et l’Ukraine et aurait été fomentée par APT28, ce groupe de pirates adossé au renseignement militaire russe (GRU).

La deuxième opération comptait 5 comptes et une page Facebook, ainsi que 3 comptes Instagram.

Elle se concentrait sur la Turquie et l’Europe et serait liée à des agents qui travaillaient pour l’Internet Research Agency, cette usine à trolls qui a manipulé l’opinion publique américaine pendant les élections présidentielles de 2016.

La troisième campagne, enfin, s’appuyait sur 23 comptes et 6 pages Facebook, ainsi que 8 comptes Instagram.

Elle ne ciblait pas un pays en particulier et son attribution est plus floue. Le géant américain estime néanmoins que c’est une agence de renseignement russe qui a tiré les ficelles.

Source Facebook

Facebook Comments