Allemagne: une femme est décédée à la suite d’un piratage informatique

En Allemagne, une femme est décédée dans la nuit du 11 au 12 septembre, et l’une des causes de son décès pourrait être un ransomware.

En effet, la personne a dû être transportée en urgence absolue vers un hôpital.

Malheureusement, l’établissement le plus proche, l’hôpital universitaire de Düsseldorf, n’a pas pu l’accueillir, car un rançongiciel a bloqué son système d’information.

La patiente a donc été amenée à l’hôpital de Wuppertal, qui se trouvait 30 km plus loin, où elle est finalement décédée.

Le parquet de Wuppertal enquête désormais sur le lien de causalité entre le ransomware et la mort de cette personne. Le cas échéant, les auteurs de ce code malveillant pourraient être accusés d’homicide involontaire, ce qui serait une première.

Selon Heise.de, les pirates ont probablement infecté les systèmes de l’hôpital grâce à une faille dans la passerelle VPN de Citrix. Toutefois, l’établissement de soin aurait été ciblé par erreur, car le message du ransomware faisait référence à l’université de Düsseldorf. Contactés par la police, les pirates ont d’ailleurs transmis gratuitement les clés de chiffrement. Mais pour la femme, ce geste est arrivé trop tard.

SourceHeise.de

Facebook Comments