COVID- 19 : de nouvelles plateformes numériques pour renforcer la lutte contre la pandémie.

Le ministère de la Santé et celui en charge du développement de l’économie numérique ont procédé ce vendredi 15 mai 2020 à Ouagadougou au lancement officielle de nouvelles plateformes numériques. Ces plateformes, au nombre de cinq (05), visent à renforcer davantage la lutte contre la maladie à coronavirus dans notre pays.

Depuis l’apparition de la maladie à coronavirus dans notre pays, le 09 mars 2020, plusieurs initiatives sont entreprises pour tenter de freiner la propagation de la pandémie. Parmi ces initiatives, l’utilisation des produits et services numériques dont l’apport est considérable dans la lutte contre le COVID-19. Grâce à l’ingéniosité des jeunes burkinabè, d’autres plateformes numériques  » made in Burkina  » ont été développées à cet effet.

Au nombre de cinq (05), ces plateformes numériques viennent renforcer la lutte contre la pandémie dans notre pays. Pour la première plateforme, il s’agit d’un ChatBot WhatsApp dont la présentation a été faite par la coordonnatrice du Service d’information du Gouvernement (SIG), madame Mafarma SANOGO. Le mode d’utilisation de cet outil numérique est simple :
1- Enregistrer le numéro +226 58 31 31 31 dans votre répertoire ;
2- Envoyer un message WhatsApp  » Bonjour  » par exemple ou  » tout autre mot  » au numéro +226 58 31 31 31 ;
3- Un message d’accueil vous est transmis automatiquement ;
4- Choisir le chiffre de la question à laquelle vous souhaitez avoir une réponse et ainsi de suite.

La finalité de ce ChatBot est de désengorger la ligne 3535 pour tout ce qui concerne les demandes d’informations. Pour la Coordonnatrice du Service d’information du Gouvernement, cette plateforme permettra à toute personne d’accéder facilement à l’information officielle, vraie et de pouvoir poser des questions et avoir automatiquement la réponse à ses préoccupations.

En plus de cet outil innovant, quatre (04) autres ont été présentés aux hommes de médias. Ce sont :
 » L’application DiagnoseMe dont l’objectif est de fournir en un clic, l’accès à plusieurs actions de lutte contre le COVID-19 ;
 » Le tableau de bord national, une application web qui aide à visualiser la pandémie et sa progression ;
 » Le Mondjossi, une application mobile de mise en relation avec géolocalisation et prise en charge par LIVE CHAT ;
 » Le respirateur  » Made in Burkina  » qui est basé sur un mécanisme spécifique qui permet de créer le cycle respiratoire.

L’ensemble de ces quatre (04) plateformes ont été mises en commun pour constituer la plateforme unifiée, un outil clé d’aide à la décision en matière de santé publique.
Tout en félicitant les jeunes burkinabè qui ont mis ces plateformes innovantes au service de la nation, la ministre de la Santé invite les populations à en faire bon usage.  » Nous invitons les populations à faire de ces outils, des vrais outils d’informations, parce qu’à travers ces outils elles verront tout ce qui se fait en matière de santé publique et particulièrement en matière de lutte contre le COVID 19 « , a indiqué la ministre.

Facebook Comments