Coronavirus : les hackers en profitent pour propager des logiciels malveillants

Plusieurs sites soi-disant consacrés au coronavirus cachent en réalité des intentions malveillantes.

Les pirates informatiques n’hésitent pas à profiter de l’inquiétude générale concernant le coronavirus pour diffuser des logiciels malveillants. La société Check Point, experte en cybersécurité, a en effet constaté une hausse des campagnes de spams et d’activités malveillantes sur bases des préoccupations liées au Covid-19.

Face à la propagation toujours plus importante du virus, de nombreuses personnes se tournent vers Internet pour obtenir des réponses à ce sujet. Une aubaine pour les hackers qui exploitent l’inquiétude des gens avec de faux sites d’informations, de ventes de masques, de vaccins ou de désinfectant.

Selon Check Point, plus de 4.000 noms de domaines liés au coronavirus ont été enregistrés depuis janvier 2020. Or, 5% de ces sites web sont considérés comme suspects et 3% sont qualifiés de dangereux.

Facebook Comments