Tech : Huawei n’a plus de composants pour lancer de nouveaux ordinateurs

Le blacklistage de Huawei par les entreprises de technologies américaines fait sa première victime : sa division PC. La firme renonce ainsi à lancer son prochain MateBook par manque de composants.

Huawei confirme les rumeurs : la première division à souffrir du blacklistage de technologies américaines est celle qui produit les PC. Ainsi, le prochain PC portable « MateBook » qui aurait dû être lancé cette semaine a été purement et simplement annulé.

C’est par la voix du patron de la division grand public de Huawei que l’entreprise a annoncé la cruelle vérité à CNBC : « Nous ne pouvons pas fournir (en composants) la division PC » a officialisé Mr Richard WU.

Une annonce qui confirme les informations de début de semaine qui annonçaient tous les deux que la division PC était en pause, faute de composants… mais sans doute aussi faute de système d’exploitation, le logiciel Windows 10 de Microsoft étant lui aussi, au même titre qu’Android, interdit de vente au champion chinois.

Facebook Comments