WhatsApp restreint le transfert de message à 5 destinataires

Afin de limiter la propagation de rumeurs et fausses informations, WhatsApp a annoncé cette semaine limiter le transfert de messages à 5 destinataires au lieu de 20.

Une circulation massive de fausses informations

Cette restriction a été mise en place à la suite d’une phase de tests menée en Inde, où l’application était devenue le relai de rumeurs et de fausses informations ayant mené à des lynchages public. Pas moins de 25 personnes ont ainsi été tuées en un an, suite à la propagation de ces intox.

Au Brésil, l’application WhatsApp a également été massivement utilisée pour permettre au candidat Jair Bolsonaro de répandre de nombreuses fausses informations sur son opposant à l’élection présidentielle.

La fonctionnalité déployée dans le monde entier

WhatsApp a ainsi pris la décision d’élargir cette fonctionnalité à l’ensemble de ses 1,5 milliard d’utilisateurs à travers le monde. « WhatsApp a soigneusement évalué ce test et écouté les commentaires des utilisateurs sur une période de six mois. La limite de transfert a considérablement réduit le nombre de messages transférés dans le monde entier », note la firme.

La fonction « transférer » permet en effet d’envoyer un extrait de message ou des images dans une conversation, sans pour autant la contextualiser, menant ainsi à de nombreuses erreurs d’interprétations. En limitant le nombre de destinataires à 5, la propagation massive est quelque peu freinée, mais la fonctionnalité reste active dans les groupes pouvant contenir jusqu’à 256 utilisateurs. Un utilisateur peut ainsi théoriquement propager une information à 1280 personnes, au lieu de 5120 auparavant.

Facebook Comments