YouTube : plus de monétisation des chaînes avant 10 000 vues

Il y a 5 ans, YouTube ouvrait son programme YouTube Partner à tous les utilisateurs pour leur permettre de monétiser n’importe quelle vidéo. Ce programme a rendu la plateforme encore plus populaire puisqu’il permettait à tous les créateurs de rémunérer leurs contenus.

Mais cela a aussi généré des abus, et notamment l’upload de contenu non propriétaire afin de le monétiser.

Pour mettre fin à ces mauvaises pratiques YouTube change les règles du jeu et empêchera la monétisation des vidéos des chaînes de moins de 10 000 vues.

D’après YouTube cette barre des 10 000 vues leur permet de récolter assez d’informations pour savoir si une chaîne respecte ou non les guidelines. Avant 10 000 vues, aucune publicité ne sera donc distribuée. Ce chiffre reste relativement peu élevé puisque ces 10 000 vues sont comptées depuis la création de la chaîne. Un vrai créateur de contenu, même modeste, pourra donc continuer à monétiser ses vidéos. YouTube va aussi commencer à vérifier les nouveaux créateurs qui demandent l’accès au YouTube Partner Program. Ces décisions permettent à YouTube de protéger les créateurs du vol de contenu, mais aussi de rassurer les annonceurs. Dernièrement plusieurs grosses agences et annonceurs ont refusé de continuer à annoncer sur YouTube puisque leur marque était associée à des contenus offensants ou de mauvaise qualité. Avec des nouvelles règles YouTube cherche à mettre de l’ordre sur sa plateforme, et il était temps.

Les chiffres d’Internet, des réseaux sociaux et du mobile en avril 2017

Au mois de janvier de chaque année, We Are Social publie un document de référence qui rassemble de nombreux chiffres sur l’accès à Internet, l’usage des réseaux sociaux et l’essor du mobile. L’agence a décidé de mettre à jour les statistiques les plus marquantes : nombre d’internautes, réseaux sociaux les plus populaires…

3,8 milliard d’internautes

Alors que la population mondiale atteindra bientôt 7,5 milliard de personnes, le nombre d’internautes a dépassé les 3,8 milliards de personnes en avril 2017 (soit un taux de pénétration d’Internet de 51 %). On dénombre 2,9 milliards de personnes sur les réseaux sociaux et près de 5 milliards d’usagers mobiles.

Le mobile grignote les ordinateurs et les tablettes

Selon Statcounter, le chargement de plus d’une page web sur deux est effectué sur mobile. La part des ordinateurs et des tablettes dans l’ensemble du trafic mobile est en forte baisse, au profit de la navigation sur smartphone.

2,9 milliards de personnes sur les réseaux sociaux

On dénombre donc 2,9 milliards de personnes sur les réseaux sociaux, soit 39 % de la population mondiale. La plupart des usagers accèdent aux réseaux sociaux depuis leur mobile (2,7 milliards).

Les réseaux sociaux les plus populaires

Voici le classement des réseaux sociaux les plus populaires :

  1. Facebook, 1,968 milliards d’utilisateurs actifs par mois
  2. YouTube, 1 milliard
  3. Instagram, 600 millions
  4. QZone, 595 millions
  5. Tumblr, 550 millions
  6. Twitter, 319 millions
  7. Sina Weibo 313 millions
  8. Baidu Tieba, 300 millions
  9. Pinterest, 150 millions
  10. YY, 122 millions

Concernant les applications de messageries, le classement est le suivant :

  1. WhatsApp, 1,2 milliard
  2. Facebook Messenger, 1 milliard
  3. WeChat, 889 millions
  4. QQ, 868 millions
  5. Skype, 300 millions
  6. Snapchat, 300 millions
  7. Viber, 260 millions
  8. Line, 220 millions
  9. BBM, 100 millions
  10. Telegram, 100 millions

L’essor du mobile

Près de 5 milliards de personnes ont un téléphone portable, soit 2 personnes sur 3. Certains disposent de plusieurs mobiles puisqu’on comptabilise plus de 8 milliards de cartes SIM actives dans le monde.

La part de marché des systèmes d’exploitation mobiles

Enfin, concernant les systèmes d’exploitation, le duopole Android / iOS se confirme. Plus de 7 pages web sur 10 consultées sur mobile le sont sur un smartphone qui tourne sur le système d’exploitation de Google. iOS s’adjuge près de 20% du marché, les autres OS sont fortement minoritaires.

 

Protéger votre vie sur les réseaux sociaux

Protéger votre vie privée sur le web peut devenir assez délicat si vous utilisez les réseaux sociaux. En tant que jeune actif, c’est pourtant primordial. Rassurez-vous, il existe quelques techniques afin de cadenasser votre vie privée sur le web.

Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile pour les jeunes actifs de cacher des détails de leur vie sur le web. Tous ont leur profil sur LinkedIn ou Viadeo, ce qui en apprend déjà suffisamment aux recruteurs : lieux d’études, passions, expériences professionnelles et coordonnées… Si vous êtes un utilisateur de Facebook, Twitter ou Instagram, ne pas dévoiler votre vie privée devient indispensable. C’est une marque de professionnalisme et de prudence.

PARAMÉTREZ VOTRE COMPTE FACEBOOK POUR GARDER VOS INFORMATIONS PRIVÉES

Si vous laissez vos photos (images et photos incluant vos proches ou votre famille) en mode « public » sur Facebook, elles peuvent en principe être réutilisées par n’importe qui. Certains profitent de ces failles dans les profils afin de réutiliser les images à l’insu de leurs propriétaires pour créer de faux profils. Faites donc bien attention à ne partager vos photos qu’avec un nombre précis de personnes.

NE POSTEZ PAS DE PHOTOS DE VOTRE VIE PRIVÉE (NE LA RACONTEZ PAS NON PLUS)

Instagram, Facebook, Twitter : ces réseaux sociaux seront explorés par les recruteurs, et potentiellement par vos collègues, afin d’en savoir plus sur vous. Hors de question, donc, de poster des photos de votre dernière soirée arrosée sur les réseaux sociaux, ou de raconter en détails à quel point votre journée a été désastreuse ! Cela pourrait vous décrédibiliser au yeux d’un recruteur. C’est ce que vous choisissez de ne pas montrer qui sera une preuve de votre professionnalisme et de votre intelligence.

N’ACCEPTEZ PAS N’IMPORTE QUELLE INVITATION POUR DES JEUX OU DES APPLICATIONS

Parfois, sur Facebook, un ami va vous envoyer une invitation pour un jeu en ligne. Et c’est à ce moment qu’il ne faut pas sauter le paragraphe d’introduction et le lire en détail ! Souvent, ces applications vont utiliser vos données si vous acceptez de les utiliser. Soyez donc attentif avant d’accepter toute requête.

PARAMÉTREZ AVEC SOIN LA SYNCHRONISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

Si vous tenez à conserver de véritables coupures avec les réseaux sociaux, vous pouvez refuser de synchroniser vos appareils avec vos messageries et réseaux sociaux. Des applications proposent par ailleurs de synchroniser tous vos réseaux sociaux : LinkedIn, Twitter, Facebook… Résultat, vous pouvez mettre à jour tous vos profils en même temps. Le risque étant de publier une information plus personnelle sur le mauvais réseau social. Faites donc attention aux réseaux que vous sélectionnez pour diffuser une information précise ! (Vous n’allez pas publier la même chose sur Facebook que sur LinkedIn.)

VÉRIFIEZ CE QUE L’ON TROUVE DE VOUS SUR INTERNET

Rien de plus simple, il suffit de googler votre nom pour le savoir. Les « traces numériques » seront peut-être plus nombreuses que vous ne le pensiez. Dans ce cas, vous pouvez toujours demander aux sites dans lesquels vous apparaissez (s’il y en a) de retirer votre nom et/ou votre image, car vous en avez parfaitement le droit.

Une caissière suspectée d’avoir payé des mandats à des personnes qui n’étaient pas les destinataires

Une caissière a été interpellée par les agents de la plateforme de la lutte contre la Cybercriminalité (PLCC).

Il s’agit Marcelle Edith Kambiré. Elle est suspectée d’avoir payé des mandats à des personnes qui n’étaient pas les destinataires.

Lors de son interrogatoire dans les locaux de la PLCC, elle a reconnu avoir reçu des codes de transferts par Sms envoyé par une de ses connaissances. Celle-ci a payé les mandats sans respecter les procédures de travail moyennant une commission.

Les montants effectués sont estimés à près de huit de millions de FCFA (8.000.000).

Suspectée d’avoir payé frauduleusement des mandats, Marcelle Edith Kambiré a été mise à la disposition du Parquet d’Abidjan, pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

Twitter lance une version « light » pour l’Afrique




Twitter a annoncé ce jeudi le lancement de Twitter Lite, nouveau service destiné à pallier la lenteur des réseaux mobiles empêchant les internautes d’utiliser normalement l’application. En ligne de mire : les pays émergents, et notamment le continent africain.

« Aujourd’hui, nous lançons Twitter Lite, une nouvelle expérience web et mobile qui minimise l’utilisation des données, qui charge rapidement sur des connexions plus lentes, se montre résistant sur des réseaux mobiles peu fiables et occupe moins de 1 Mo sur votre appareil », explique Twitter jeudi 6 avril.

« Nous l’avons également optimisé pour qu’il soit plus rapide, avec un temps de lancement jusqu’à 30% plus rapide qu’une navigation sur Twitter », poursuit le réseau social. Doté des mêmes fonctionnalités que la version d’origine, le service permet d’économiser davantage les données mobiles utilisée et limite la visibilité des images et vidéos à un aperçu, ne chargeant que les contenus que l’utilisateur veut réellement consulter.

Avec cette nouvelle fonctionnalité, Twitter espère séduire les marchés émergents, notamment en Afrique. « 45% des connexions mobiles se font encore via un réseau 2G dans le monde », explique le réseau social. « Nous voulons rendre Twitter plus accessible pour des millions de personnes. »

Top 10 des réseaux sociaux les plus utilisés




Dans le monde, un peu plus de 3 personnes sur 10 utilisent les réseaux sociaux.

Depuis que les outils technologiques – le téléphone mobile notamment – se sont multipliés dans le monde, l’internet est devenue presqu’omniprésent dans notre vie, jusqu’à devenir un droit fondamental (dans certains pays en tout cas).

Les statistiques ne se démentent pas : sur les 7.4 milliards d’habitants, 3.42, soit 46% sont des internautes. Au-delà de son usage pour les recherches, l’internet représente un moyen de divertissement à travers l’ensemble des sites désignés comme des réseaux sociaux. Ils permettent de se constituer de réseaux d’amis ou de connaissances professionnelles avec qui on communique, partage instantanément.

Chaque année, le Blog du modérateur des chiffres en rapport avec les réseaux sociaux pour connaitre leur fréquentation, le nombre de membres, les utilisateurs actifs, les activités sur les sites. Durant l’année 2016, on retient que Facebook n’a fait qu’accroître son avance sur ses concurrents, avec quelques autres plateformes asiatiques qui se sont fait grandement remarquées.

Voici le top de 10 reseaux sociaux en 2017 :

  1. Facebook 1,8 milliard d’utilisateurs actifs par mois
  2. Qzone 653 millions
  3. Instagram 600 millions
  4. Tumblr 555 millions
  5. Twitter 317 millions
  6. Baidu Tieba 300 millions
  7. Sina Weibo 222 millions
  8. Snapchat 150 millions (par jours)
  9. Pinterest 150 millions
  10. LinkedIn 106 millions